Vous êtes dans : Accueil > Notre Village > Le Conseil municipal > Tribunes

Tribunes

Octobre/Novembre 2018

Tribune de la Majorité municipale

Une révolution est en marche. Celle des petits pas. Celle de la conscience individuelle au service de l’humanité. Celle qui redonnera de l’espoir à nos propres enfants. Ne plus regarder par le petit bout de la lorgnette en attendant que « big brother » fasse pour nous et pour les générations futures. Nul besoin non plus de prendre les armes, ou de les rendre. Il nous suffit de faire en suivant notre bon sens et notre instinct de mère, de père et de terrien.
Les vrais enjeux sont de cet ordre ! Alors chaque petit pas de chaque citoyen pourra seul entraîner une nouvelle dynamique vertueuse. C’est pourquoi nous agissons dans ce sens ! La nouvelle restauration scolaire est un symbole de nos préoccupations. Accompagner notre descendance vers plus d’équilibre. L’équilibre alimentaire avec la production locale en point de mire. L’équilibre de la consommation avec une gestion plus responsable des déchets. Nous pouvons inverser le processus et transmettre à nos enfants les bonnes pratiques. Pour nous sauver de nous même et faire de notre « maison terre », la maison de nos descendants plutôt que celle de nos ancêtres.

Union Pour Paray - UPP
81, av. Jean Jaurès Paray-Vieille-Poste
06 77 65 04 70

 

Demain pour Paray

La majorité est à l’arrêt !
Fut un temps où la ville de Paray était donnée en exemple. Aujourd’hui, la situation se dégrade et la majorité répond de moins en moins aux attentes des habitants, des associations et du personnel communal en gérant, à minima, les affaires courantes de la commune.
Pour preuve :
• Détérioration de l’état des trottoirs, voiries et du patrimoine,
• Problèmes de stationnement et de circulation,
• Suppression de berceaux au multi-accueil « l’Envol »,
• Gestion confuse et coûteuse de la rénovation de l’Hôtel de Ville,
• Privatisation de services publics communaux, ainsi que la suppression de la surveillance des stades par les gardiens,
• Fin des cadeaux de Noël offerts aux enfants des écoles maternelles,
• Dégradation de la préservation de notre cadre de vie avec la construction annoncée de 600 logements collectifs le long de la RN7 et à l’îlot Contin,
• Plafonnement des subventions accordées aux associations depuis 4 ans,
• La suppression du repas d’automne des séniors,
Toutes ces VÉRITES dérangent la municipalité. Elle a donc décidé de nous réprimer : temps de parole restreint au Conseil municipal, une seule question par élu lors des questions orales, mise à l’écart de nos élus qui ne sont pas conviés à des réunions et aux manifestations
municipales, etc. Ces mesquineries ne doivent pas nous faire oublier que les Paraysiens que nous rencontrons, s’inquiètent du laisser-aller général, et le personnel communal s’angoisse pour leur avenir professionnel et exige que nous mettions tout en oeuvre pour que la compétence triomphe du sectarisme.
Bonne rentrée à toutes et à tous !
P. PICARD - S. JANKIEWICZ - M. SAGETAT - L.DUMONT-V. BOUILLOT - V. IADIPAOLO - JP. LE CANN
tél : 06 12 93 19 90 - demainpourparay@gmail.com