Vous êtes dans : Accueil > Notre Village > Le Conseil municipal > Tribunes

Tribunes

Mai 2019

Tribune de la Majorité municipale

Il ne suffit pas de savoir lire, mais de comprendre ce que l’on lit…
Attention aux discours démagogiques de l’opposition qui laissent entendre que l’on peut diminuer les taxes et alléger la contrainte fiscale des propriétaires. Ce tour de passe-passe annoncé haut et fort fondé sur des recettes que nous n’avons pas, permettrait en réalité à chaque propriétaire (tiens nous n’avons pas de locataires à Paray ?) un gain moyen par mois de 2 € (oui 2 € seulement) mais en revanche un cadeau fiscal de 400 000 € à l’aéroport et aux entreprises…
Dans un contexte général aussi instable à tous les niveaux, voilà une orientation complètement immature, non pensée dans le long terme comme l’opposition a l’habitude de réfléchir, et donc dangereuse pour l’avenir des Paraysiens (propriétaires et locataires). Rappelons qu’en 5 ans, les différents matraquages fiscaux dont les villes sont l’objet nous ont pris à Paray 8 millions d’euros de recettes.
Pourtant, grâce à une gestion saine et rigoureuse, et aucunement à la petite semaine, nous avons su préserver ce Paray où il fait bon vivre en offrant plus de services à la population, en modernisant notre service public, en s’adaptant aux générations nouvelles et en pensant aux futures, tout en n’augmentant pas les impôts locaux des propriétaires et des locataires. Pour notre part, nous préférons penser à l’ensemble des Paraysiens lorsque nous prenons des décisions.
Méfiance donc quant au chant des sirènes opportunistes…

Union Pour Paray - UPP
81, av. Jean Jaurès Paray-Vieille-Poste
06 77 65 04 70

 

Demain pour Paray

La majorité à bout de souffle !
Il ne fait plus aucun doute que la prétendue cohésion municipale se fissure par ses divisions internes et s’enferme dans un immobilisme navrant, se complaisant plutôt dans le “paraître que dans l’être”.
Pour preuve, Geneviève Forêt a exprimé par son abstention, sur le vote des taux et du budget primitif, un désaccord profond avec la majorité. Paraysienne de toujours et conseillère municipale depuis 2008, elle considère que la majorité a commis une faute en refusant notre proposition de baisser d’un point le taux local de la taxe foncière.
C’est pourquoi, elle a décidé de démissionner du groupe de la majorité pour rejoindre les élus de Demain pour Paray avec l’ambition de poursuivre son mandat au service des habitants et de relayer leurs attentes.
Est-ce utile de rappeler à la municipalité que dans un contexte économique très préoccupant, il faut fermer les robinets qui coulent trop vite, il faut s’interdire les dépenses inutiles, comme la coûteuse rénovation de l’Hôtel de Ville estimée à plus de 3,50 M€, pour au contraire renforcer les politiques prioritaires.
Bien évidemment, nous ne partageons pas la stratégie et l’attitude de la majorité municipale qui reflètent une conception de la gestion municipale et de la concertation qui n’est manifestement pas la nôtre.
Ainsi, grâce à vous et à votre soutien nous pourrons construire ensemble une ville qui nous ressemble et où il fait bon vivre.

P. PICARD - S. JANKIEWICZ - M. SAGETAT - L.DUMONT-V. BOUILLOT - V. IADIPAOLO - JP. LE CANN
tél : 06 12 93 19 90 - demainpourparay@gmail.com