Vous êtes dans : Accueil > Notre Village > Le Conseil municipal > Tribunes

Tribunes

Juillet 2019

Tribune de la Majorité municipale

Éloge de l’humilité et du courage !

Il y a les incendiaires, ceux qui brûlent d’impatience et veulent exister, pour eux, par eux, et brûlent tout sur leur passage, pour laisser une trace… les cendres de la peur et d’un avenir trop chaud… Et puis il y a les « petits colibris » qui comme dans la légende, goutte après goutte, dans leurs becs portés, viennent éteindre l’incendie et font renaître l’espoir. Mais saviez-vous que le colibri, au-delà de la légende, est un pollinisateur exceptionnel, naturellement prédisposé à prendre dans son bec le pollen pour donner la vie... et du sens. Il fait sa part discrètement dans une sorte de folie courageuse, se précipitant vers les flammes dans une sobriété heureuse et contagieuse. Ils répondent avec humilité, force et courage à l’appel d’une conscience collective seule à même de nous mener à sauver l’arbre de vie. Merci à Alain Védère qui sous sa cape -dont certains n’en voyaient que l’austérité- a su de son courage oeuvrer pour l’image de la Ville et non pour la sienne. Merci à lui d’avoir su nous transmettre ce désir prompt d’altruisme et d’avoir passé le flambeau à une autre belle personne tout aussi humble et dévouée. Nul doute que notre nouvelle Maire saura de ses ailes nous transporter vers ce beau projet collectif qui nous rassemble autour de notre arbre de vie : Paray !

Union Pour Paray - UPP

Demain pour Paray

Trop, c'est trop !

C’est donc sans aucune surprise que la majorité a accordé sa confiance à Madame LALLIER, fidèle dépositaire de la gestion de M.VEDERE, pour administrer notre commune encore quelques mois. Pour les Paraysiens, le départ de M. VEDERE était prévisible tant son retrait de la vie municipale était incontestable. Diriger la destinée de notre commune n’est pas une mince affaire. Aligner des promesses sur papier glacé ne suffit pas. Nous en voulons pour preuve la mandature de M. VEDERE qui a été marquée par différents revers. Rappelez-vous, le fiasco du plan de circulation à l’été 20014, les travaux pharaoniques estimés à plus de 3 millions d’euros pour la rénovation de la Mairie et les problèmes d’incivilité dont parlent tous les habitants. La démission de M.VEDERE à moins de 9 mois des élections est perçue par beaucoup comme un aveu d’échec. Nous devons dire les choses telles qu’elles sont, M.VEDERE s’était engagé avec son équipe à sauvegarder l’âme de Paray. Or, la réalité est bien différente avec la construction annoncée de plus de 700 logements collectifs le long de la RN7. C’est un fait, la majorité veut bétonner alors que nous voulons préserver notre cadre de vie. C’est dans ce contexte difficile que Madame LALLIER prend ses fonctions, et qu’elle devra répondre aux interrogations des habitants et nous faire connaître sa vision du Paray de demain. C’est tout l’enjeu des élections municipales. Nous espérons que la majorité remaniée respectera le jeu démocratique, en arrêtant d’utiliser le journal municipal comme tract politique et en créant les conditions d’un véritable débat face aux Paraysiens.